« La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s’éteindre » .

micheline 001C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Mme Micheline MAROVELLI née DOMEIZEL

Micheline, dite Mimi, aimait énormément son village natal : Ste Enimie. Elle a été maman de 3 enfants : Jacques, Martine et Michel ( qu’elle a eu la douleur de voir disparaître trop jeune…). Elle a tenu l’ hôtel Terminus à Montargis avant de travailler pendant 15 ans pour les piles « Varta ».

Plus tard et durant de nombreuses années elle a exercé la fonction d’hôtesse au « syndicat d’initiatives » de Ste Enimie. Toujours élégante, souriante, prête à rendre service ; elle aimait parler, côtoyer et renseigner les commerçants ou les estivants .Elle adorait son métier et le réalisait avec bonheur.

Elle a pris sa retraite au village dans les années 90 et, à la suite d’ une période de sérénité, a eu le malheur de perdre son mari : Jean en 2011. Après quelques temps de solitude elle est partie vivre à la maison de retraite St Martin de La Canourgue où elle a été bien entourée et soignée, recevant souvent la visite de ses enfants.

C’est là qu’elle est décédée le vendredi 23 février : Née en 1926, elle était dans sa 92ème année. Xavier Cordesse des pompes funèbres de La Canourgue a ramené Micheline dans son cher village où ont eu lieu ses obsèques religieuses célébrées à 11 h par le père Gérard, en ce froid mercredi 28 février 2018 , à l’église de Sainte-Énimie en présence de ses enfants et de ses amis.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à Jacques et Régine TARDIEU, son fils et sa belle-fille ; Martine et Jean-Pierre TAIEB, sa fille et son gendre ; ses petits-enfants et arrière-petits-enfants et toute cette famille dans la peine.

«  Quelqu’un meurt, et c’est comme un silence qui hurle. Mais s’il nous aidait à entendre la fragile musique de la vie ?… »

Publicités