Après les vrombissements matinaux, Ste Enimie a retrouvé son calme !

   En ce matin du vendredi 8 juin, jour de la St Médard, le village s’est réveillé sous les « vroum, vroum» des motos du trèfle lozérien qui dévalaient la rue de la Combe et parcouraient le village ensoleillé.

   Après une pause contrôle sur la gravière, les motards, guidés par les gendarmes, traversaient le pont en direction de Meyrueis, ovationnés par leurs supporters et les spectateurs présents.

– L’enduro est une discipline moto tout terrain. En compétition, les concurrents doivent effectuer un parcours dans des temps impartis. Ce parcours est ponctué d’épreuves chronométrées qui déterminent le classement général- Durant 3 jours, du 8 au 10 juin,500 pilotes en provenance de toute l’Europe s’affrontent sur un parcours de 600 km, divisé en trois boucles en forme de trèfle, de Mende à Mende (200 km / jour, 15 spéciales ).C’est en 1986 que le Moto club Lozérien a imaginé l’ épreuve du trèfle porte-bonheur qui a rapidement atteint le seuil maximal de candidats et confirmé son engouement.

   Après ce début de printemps pluvieux et triste,le passage des motos nous a «débouché les oreilles»! Du bruit, de la pollution, des sentiers endommagés?… Espérons que les concurrents, malgré la vitesse, soient respectueux de l’environnement car de nombreuses espèces protégées se situent dans la zone du parcours. ..

   » Un peu de mouvement ne fait pas de mal surtout s’il est de courte durée »…A midi tout redevenait calme et les «touristes»retrouvaient le chemin de notre cité médiévale et de ses commerces attirants…

Publicités