Notre Dame de la route

Accident ou méfait ?

La jolie statue posée discrètement au bord de la route après le tunnel de Ste Enimie a été scellée dans les années 60  à l’initiative de Sœur Jeanne maîtresse d’école au couvent et de l’abbé Nogaret prêtre du village. Il s’agissait de protéger les automobilistes, de plus en plus nombreux à venir admirer les Gorges du Tarn. Statue « moulée », elle a été « sablée» (nettoyée à grande pression) par l’équipement il y a 20 ans.

Sa mission a été remplie car seuls des accidents matériels ont eu lieu depuis à la sortie de notre cité médiévale.

Ce matin du 21 août, Alain Chmiel, maire de la commune Gorges du Tarn Causses venait de constater les dégâts causés par un gros camion de transport au bas du pont du village et continuait sa route vers St Chély du Tarn…Quelle ne fut pas sa surprise de ne voir que les pieds de la jolie statue…

P_20190821_111310 (2)Acte volontaire ou accidentel  ? Personne ne s’est manifesté !!!…Avec Bruno employé territorial ils ont retrouvé le corps de la vierge au bas de la falaise…En un seul morceau mais un bras abîmé….Heureux de voir quelle n’avait pas été dérobée, Bruno l’a restaurée et ré-scellée à sa place habituelle de protectrice de la route…

20190829_142806 (2)

Comme quoi être Maire c’est être à l’écoute mais aussi attentif aux « changements » petits ou grands dans la commune dont il est responsable…Il y a fort à faire car beaucoup d’incivilités sont commises dans nos villages…Surtout pendant la période estivale !

 

Publicités