L’université s’intéresse à ENIMIE BD

IMG_9192 (2)

Alors que l’automne s’installe et que chacun pense à liquider la saison touristique 2019, une vingtaine d’étudiant(e)s de l’Université de Perpignan étaient en visite dans le vieux village. Dans le cadre de leur formation préparatoire à la Licence Pro Tourisme d’Affaires, Festivalier et Territoires (TAFT), ce groupe conduit par leurs Professeurs (Mmes PIEYRE et NOURY) a choisi de développer son Projet tuteuré 2019-2020 autour de la dynamique de l’Association ENIMIE BD.

Cette rencontre sur le terrain, prolongeait des contacts établis grâce à l’Office du Tourisme du territoire depuis leur rentrée et qui doivent se prolonger jusques en mars. Il s’agit d’engager une réflexion pluridisciplinaire permettant d’interroger l’histoire de l’Association, de son Festival Livres, jeux & BD et des perspectives ouvertes notamment par le fait que le Ministère de la Culture a désigné « 2020, Année de la BD ».

En effet, la licence Professionnelle TAFT, apporte aux étudiants les compétences nécessaires à la conception, la production et la commercialisation de produits événementiels. Elle permet de former des responsables dans le domaine de l’organisation et la gestion de l’offre d’événementiels culturels et de manifestations professionnelles, en valorisant les ressources d’un territoire et la promotion du tourisme local. Belle opportunité donc que ce partenariat destiné à offrir à ENIMIE BD un point d’étape dans son développement et la capacité à mieux choisir ses objectifs d’actions pour 2020.

Après avoir rencontré les élus du territoire, partagé le projet de l’association avec son bureau, les étudiant(e)s ont structuré leurs premières réflexions et propositions autour de six domaines : l’économie, la communication, les publics, les BDvoles, la programmation et les lieux, la cité médiévale, l’un des « plus beaux villages de France ». Ils ont pu, en cours de journée, découvrir la Source de Burle et ses récents aménagements jusqu’au vieux village et les projets à venir de revalorisation du patrimoine.

D’ores et déjà, le potentiel touristique du projet n’a échappé à aucun(e) d’entre eux qui sont bien décidés à offrir au Festival 2020 la possibilité de s’ouvrir à de nouveaux projets et publics en lien avec certaines tendances actuelles de la BD (Comics & mangas) grâce à la musique, l’image vidéo et le cosplay.

image