A Dieu Père Nurit

Âgé de 85 ans, ancien combattant en Algérie, né à la Villedieu notre père René NURIT s’ est éteint ce vendredi 17 janvier à 22h à l’hôpital de Mende où il était entré le 21 décembre dernier suite à un malaise.

Il restera présent dans la mémoire de tous ses anciens et nouveaux paroissiens, de tous ses nombreux amis. C’était un prêtre qui appartenait à la fois au monde du clergé et à celui de la vie de tous les jours. Il vient d’une grande famille: il avait de nombreux frères et sœurs dont le dernier reste Roger avec qui il partageait tout. Il a été très marqué par le décès de sa grande sœur Paulette l’an dernier et nous sentions sa fatigue même s’il nous rassurait…

D’une grande ouverture d’esprit, le père René comprenait tout et nous entourait au moindre problème. Simple, amical, sincère, parfois coquin. Lessentiel de son énergie était mobilisé en faveur de sa famille, de ses amis, ses paroissiens, les pauvres et les démunis. Il arrivait qu’il puisse surprendre ou même choquer car il n’était pas de la race du roseau qui plie au moindre souffle de vent. Il faisait toujours ce qu’il estimait être juste avec une grande énergie.

Il avait choisi la prêtrise par conviction. Il a tout donné.D’abord à Villefort, puis ç Mende,  il gardait de merveilleux souvenirs du Malzieu où il a exercé son sacerdoce pendant 31 ans et garde de nombreux amis . Ils lui rendaient souvent visite à St Rome de Dolan où il avait pris sa « retraite » dans sa maison près de sa famille, où dans les Gorges du Tarn pour partager une belle messe bien préparée et chantée… Il aimait tant chanter ! et nous le suivions même si nos voix étaient fausses ou aigrelettes ! Car le père Nurit avait le don de nous convaincre à participer coûte que coûte. Il a continué, malgré la fatigue, à creuser son sillon dans notre communauté des Gorges depuis son arrivée en 2009, avec une telle conviction, une telle foi, un tel plaisir qu’il a entraîné nombre de paroissiens à sa suite… même nous les Santrimiols toujours un peu réticents ! Il savait nous faire partager les nombreuses idées qui trottaient dans sa tête d’une façon tellement naturelle que nous ne résistions pas à l’envie de lui faire plaisir !

A sa dernière messe, le 15 décembre dernier, dans notre église de Ste Enimie qu’il aimait tant, il a dit à la dizaine de fidèles rassemblés autour de lui, ses projets pour la messe de minuit qu’il devait dire le 24 décembre et qu’il avait déjà commencé à préparer tant il la voulait belle… Non sans un petit clin d’œil à l’horaire avancé à 18 h afin de permettre à tous de faire une belle veillée en famille et à lui de rejoindre son frère, ses neveux et nièces pour le réveillon.

« Père Nurit, Dieu vous a rappelé… On lui en veut un peu… mais vous êtes près de lui… près de Marie que vous avez tant aimée, si bien chanté et priée… Vous devez être heureux… Vous nous manquez et nous manquerez toujours, vous avez tant fait pour nous… Merci pour ces belles années, merci pour tout. Vous avez tant donné, surmontant votre fatigue, vos problèmes personnels… Nous vous en serons à jamais reconnaissants… Ne nous oubliez pas René, merci de donner de là-haut, le bonjour à tous les Santrimiols qui nous ont quittés. »