les guêpes sont revenues en force cet été …

Notre commune Gorges du Tarn Causses n’ a pas échappé à l’invasion des guêpes en cet été 2020…. Elles jouent un rôle très important dans l’écosystème, il ne faut pas les tuer même si elles sont très envahissantes, agressives et qu’ il est difficile d’échapper à leurs piqûres douloureuses et dangereuses en cas d’allergie.

Certains font brûler du marc de café dont l’odeur parait-il les éloigne…d’autres placent dans des endroits stratégiques, des bouteilles-pièges contenant du sirop ou de la bière car ces insectes sont à la recherche de produits sucrés »Il n’y a pas de produits miracles à part le calme, la zénitude et éviter ce qui peut les attirer« ,

En cas de piqûre, il est recommandé d’utiliser du vinaigre,ou du citron mais aussi d’appliquer des huiles essentielles de lavande notamment, de l’oignon, de l’ aloe Vera ou même tout simplement du savon. N’hésitez pas à voir un docteur si la partie piquée enfle trop !

Le réchauffement climatique est un facteur aggravant de la multiplication des guêpes. D’autant que le printemps 2020, chaud et ensoleillé, a permis d’offrir un cadre idéal à leur développement. Rajoutez à cela un confinement forcé, aucune activité humaine intrusive, et voilà une année parfaite pour les guêpes. 

comment-distinguer-une-guepe-d-une-abeille

Abeille ou guêpe ?
Les abeilles sont duveteuses tandis que les guêpes sont lisses. La robe des abeilles est jaune et brune, et une abeille n’est pas très grande, environ 1,5 cm de long. À l’inverse, une guêpe mesure environ 2 à 2,5 cm. Elle a une taille marquée et elle est noire rayée jaune. Contrairement à l’abeille,

la guêpe possède des mandibules et peut piquer plusieurs fois

Quelques conseils pour survivre aux guêpes :
  • « Si vous voyez un nid dans vos cloisons ou vos combles, ne cherchez jamais à boucher l’accès. Elles ne vont pas mourir et chercher une nouvelle sortie, en général par l’intérieur de la maison.

  • En cas d’attaque par un essaim, tenez vous à au moins une dizaine de mètres des guêpes. Effectuez des mouvements lents pour éviter d’attiser l’agressivité de l’essaim. Enfin, si ce dernier approche, réfugiez-vous immédiatement dans un lieu clos. Vérifiez que toutes les ouvertures soient fermées.

  • N’utilisez pas de produits de grande surface pour vous débarrasser d’un essaim. Ils sont moins efficaces qu’une intervention par des professionnels et dangereux pour la planète. 

  • N’appelez plus les pompiers pour faire enlever vos nids : désormais ils se déplacent rarement pour ces interventions « de confort » ou facturent la prestation. Dirigez-vous vers des entreprises privées. »