Les feuilles mortes se ramassent «à la pelle»

Malgré ces temps de confinement, toujours beaucoup de travail pour les employés municipaux. Nous sommes en automne : journées pluvieuses ou ensoleillées, ils sont sans cesse occupés !

Les arbres se débarrassent sans remords de leurs feuilles pour passer l’hiver plus tranquille et repartir tout vigoureux au printemps. Ils sont nombreux à enjoliver nos villages au printemps et en été : qui dit arbres, dit feuilles qui jonchent le sol, qui collent aux chaussures lorsque l’automne fait son retour. Ça peut devenir un cauchemar. La peur d’une glissade, d’une chute… En ce moment, les feuilles envahissent les rues et routes et périssent sur le sol : « Souvent il y a une accumulation à la fin des rues exposées au vent, c’est ici que se concentrent nos efforts. »

Oubliés le râteau et la pelle à l’ancienne ; la mairie a investi dans des « souffleurs » et ce n’est plus de la même façon que l’on rassemble les feuilles mortes… Les feuillus perdent tardivement leur parure d’été, « mais au premier coup de gel, les feuilles retomberont massivement !» Les arbres ne laissent pas tomber leurs « appendices » devenus inutiles au même moment. Il faut donc passer et repasser régulièrement.

A voir ces jeunes travailler, il semblerait que ce soit un jeu… Les feuilles dansent et virevoltent autour d’eux : un plaisir ? Mais il faut ensuite les ramasser et les confiner dans de grands sacs avant de les amener à la déchetterie où elles seront stockées puis certainement utilisées comme compost. Un juste retour à la nature en quelque sorte !


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s