« Quand Mardi Gras est là, l’hiver s’en va »

2013 école ste enimie

Aujourd’hui 16 février, c’est Mardi Gras …Pourquoi un mardi ? …Parce que cette fête est célébrée 47 jours avant PÄQUES symbolisant les 40 jours de traversée du désert par le Christ.

Aujourd’hui, il est de tradition de manger des crêpes :Contrairement à la Chandeleur où on mange aussi des crêpes qui symbolisent le soleil puisque les jours rallongent à partir du 2 février, la date du Mardi Gras n’est pas fixe, car elle dépend de Pâques. On mange des crêpes, des bugnes ou des gaufres car ces gourmandises sont composées principalement d’œufs et de beurre, aliments interdits pendant le carême… pour éviter les pertes, il était donc nécessaire de vider les stocks…., et avant de jeûner , il était habituel de « faire gras » dans les pays de religion chrétienne, c’est à dire de se faire plaisir avec les aliments riches qui seraient proscrits dès le lendemain et ce pendant 40 jours.

On dit que celui qui réussit à faire sauter les crêpes avec un Louis d’or dans la main le jour de Mardi gras, sans la faire tomber de la crêpière, s’assure d’être à l’abri des problèmes financiers durant l’année.

Une fois encore, il s’agit d’une fête d’origine chrétienne, qui clôt la semaine des sept jours gras…Les carnavals étaient de coutume ce jour là,

….dans le temps d’avant COVID….

« C’EST Mardi Gras tous les jours,on se déguise toute la vie pour n’être jamais complètement soi-même »

Franck DHUMES

Demain mercredi des Cendres débutera le Carême

Pas de Mardi Gras sans Carnaval

Petit tour d’horizon des différents beignets en France !  

  • Les bougnettes dans les pays catalans
  • Les bugnes à Lyon, à Saint-Etienne ou encore en Savoie 
  • Les bottereaux en Anjou, dans le Poitou mais aussi dans le pays nantais en Bretagne
  • Les chichis frégis en Provence 
  • Les corvechets en Lorraine 
  • Les croquignoles en Anjou et à Orléans 
  • Les merveilles à Bordeaux, en Gascogne, en Charente et Charente-Maritime et dans le Limousin
  • Les oreillettes dans le Languedoc, en Provence et dans l’Aveyron 
  • Les pets-de-nonne en Franche Comté
  • Les roussettes en Alsace
  • Nous on dit soit les bugnes soit les oreillettes

 » Dans le nord, on les appelle les « croustillons hollandais » (et c’est très bon !). Merci Gene

C’EST QUI ?


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s