Nouvelle vie pour L’ Hôtel de Paris

Bientôt… « Le petit PARIS »

L’histoire de cet hôtel de 500m2, remonte au 17ème siècle – lorsque la route des Gorges n’existait pas et que le bâtiment construit en 1652 servait encore de fortification à l’entrée de Ste Enimie.- Favorisé par son emplacement idéal sur la place du village – juste en face du vieux pont et donc à proximité du Tarn- la bâtisse a été reconvertie en Hôtel-Restaurant en 1892 par la famille BRUNO. Plus tard l’hôtel a été tenu toujours par la même famille avec Madame et Monsieur GUIRAUD, Arlette et son mari, ensuite par les filles d’Arlette Claudine et Danielle . Depuis 15 ans, il est resté  en inactivité…Nous, les vieux santrimiols, étions inquiets de le voir se dégrader chaque jour un peu plus…

Il a été racheté En février dernier par la famille d’ Ivano Prudetto, conseiller municipal , sa compagne Odile et sa belle sœur Isabelle Papa . Cette famille venue de Lorraine avec leur fille Lucie et les grands-parents, est installée depuis 4 ans à Ste Enimie. Dès la 1ère année, Ils ont ouvert «La petite faim »dans un local de 36 m² rue basse, ils nous y ont régalé, entre autre, de leurs exceptionnels kebabs. « Une vraie tuerie, trop, trop bon ! » .

Ils vont ouvrir,à l’année, un bar restaurant «Le petit Paris». dans lequel ils proposeront une sandwicherie améliorée, des plats du jour …Bien sûr leurs délicieux kebab… et des soirées à thème à partir du 30 juin 2021

Un nouveau bar restaurant à l'année à Sainte-Enimie

.«Nous nous sommes investis pour nous, pour Sainte-Enimie mais aussi pour nos clients. Car ça nous tient à cœur d’animer un village qui a tendance à s’éteindre l’hiver. On a vraiment envie de redynamiser nos gorges avec d’autres confrères restaurateurs ou hôteliers ».


Pour l’instant, ils travaillent «d ’arrache pied» pour remettre en état ce beau bâtiment qui faisait l’orgueil de notre village médiéval…Dans les étages,  gîtes et chambres d’hôte sont aussi en plein travaux.Nous sommes ravis de voir avancer cette rénovation grâce  à ces santrimiols d’adoption , si chaleureux et si heureux de vivre dans ce village où ils venaient en vacances en famille depuis plus de trente ans !