La fête des mères 2021 approche à grands pas… le dimanche 30 mai !

Si vous n’aviez pas encore entouré cette date sur votre calendrier, c’est le moment où jamais… C’est « le dernier dimanche de mai » -article 2 de la loi du 24 mai 1950-La Fête des mères, rapidement récupérée par les marques pour faire vendre, remonte en réalité au XIXe siècle. On célébrait donc déjà les mamans bien avant que cette fête ne soit inscrite dans la loi.

À l’origine, c’est une revendication des mouvements familiaristes et natalistes apparus à la fin du XIXe siècle. Cette revendication devient de plus en plus forte pendant l’entre-deux-guerres :la Première Guerre mondiale ayant été particulièrement meurtrière, Les associations natalistes souhaitent que les couples fassent plus d’enfants.

Photo Jean-Claude Paulet

L’idée n’était pas de célébrer toutes les mamans, mais seulement les mères de familles nombreuses. Ces associations demandent des mesures répressives, comme l’interdiction de vendre des produits contraceptifs et une plus forte condamnation de l’avortement; Mais aussi des mesures financières pour inciter les couples à fonder des familles nombreuses : des allocations, des primes d’allaitement… et, surtout, des mesures honorifiques comme des médailles d’argent, d’or ou de vermeille, et une réelle fête en l’honneur des mères de famille.

Ce n’est donc pas le maréchal Pétain qui l’a inventée. Mais avec son idéologie nataliste « travail, famille, patrie », le régime de Vichy s’est évidemment emparé de ce thème. Vichy a demandé aux écoles de préparer la « journée des mères » avec les élèves. Affiches, discours, mobilisation de la presse… le régime va systématiser la célébration de cette fête, qui s’adresse à toutes les mères dans toutes les communes de France.

Vichy est tombé, mais la Fête des mères a continué d’exister … Même les professeurs ne la remettent pas en cause…. Cette fête a été un moyen d’encourager la consommation dans les années 1960 avec la vente d’appareils ménagers !…

De nos jours, c’est une belle fête de famille avec souvent des bisous et un petit cadeau original…

mais surtout pas utile !