ENIMIE BD : 48h de la BD réussies, … en route pour le 14ème Festival BULLES DE BURLE

Eh oui, c’est fait, et bien fait ! Ces 4 et 5 juin, le pari d’ ENIMIE BD a encore été une réussite. 500 BD à 2€ emportées. Près de 800 participants au jeu sur le nouveau Parcours de découverte illustré de la cité médiévale.

Dès le vendredi, journée studieuse autour d’Olivier BERLION, auteur dessinateur célèbre de Bandes dessinées que publient depuis près de trente ans les grands éditeurs de BD français (Dargaud, Glénat, Casterman, …). Une douzaine de professionnels du livre représentant les bibliothèques et médiathèques du réseau de lecture publique départemental ont pu se déplacer à Sainte Enimie. C’était un temps de formation au monde du 9ème art à partir du témoignage d’Olivier BERLION. Au fil des échanges, sa vie et son œuvre furent souvent prétexte à bien décortiquer la chaîne du livre, ses acteurs, leurs enjeux et leurs évolutions, tant économiques que littéraires. Une immersion très réaliste dans un monde effervescent mais qui n’échappe pas aux règles de la consommation ; la Bande dessinée est un art industriel où les distributeurs occupent une place de plus en plus dominante.

Il y eut aussi un moment magique comme seuls les artistes peuvent en offrir quand il a s’agit de faire comprendre en improvisation directe et concrète les étapes de création d’une BD. Au lieu de se contenter de lister les mots clefs du vocabulaire concerné, Olivier BERLION, feutre à la main, a émerveillé les participants par l’invention d’une petite histoire, immédiatement adaptée en scenario, découpée en cases, dessinée en story bord et dans deux versions graphiques différentes pour bien montrer combien l’illustrateur, par ses choix, était le véritable metteur en scène d’une BD. S’en suivit une démonstration, aussi convaincante et toujours dessinée, du travail sur le personnage central, son portrait tant physique que psychologique et ses mouvements. Née sous les yeux des stagiaires, la charte graphique d’une BD venait d’éclairer leur connaissance du sujet et leur capacité à mieux faire partager le travail conséquent et talentueux que représentent les quelques 50 pages d’une BD à feuilleter dans sa librairie … ou sa bibliothèque. La conclusion de la journée s’imposait : à quand la suite ? Rendez-vous est pris avec la Médiathèque départementale de la Lozère pour programmer un nouveau temps autour du 9ème art en 2022 dans le programme de formation des bibliothécaires du réseau lozérien.

Le samedi de ces 48h de la BD 2021 était ouvert au grand public.

Pour cette troisième édition accueillie à Sainte Enimie, l’association ENIMIE BD avait organisé un espace particulier conduisant à la Salle du Conseil municipal, écrin choisi et apprécié de tous. Une exposition coéditée avec les Editions du Larzac, accueillait les visiteurs pour leur faire découvrir, au travers de l’exemple de la Bande dessinée, la chaîne du livre, ses acteurs et ses étapes depuis les auteurs jusqu’au lecteur sans oublier dessinateurs, coloristes, éditeurs, imprimeurs et libraires.

Avec une belle météo, il y a eu beaucoup de monde au cœur des Gorges et surtout de beaux échanges et du plaisir partagé et à partager avec plus de 500 BD à 2€ emportées … sans compter les Éditions du Larzac qui ont pu, en une journée, redresser leur chiffre d’affaires 2021.

Effectivement, malgré des dates nouvelles bien décalées par rapport au rendez-vous habituel de début avril, l’opération relayée en Lozère par ENIMIE BD et portée par les éditeurs européens aura bien fonctionné. Une dizaine d’ouvrages couvrant différents publics (BD jeunesse, BD adultes, Mangas) étaient cette année offert en ouverture de collections plus amples à découvrir ensuite. Mais la venue à Sainte Enimie d’un public nouveau, très familial, parfois en visite touristique, se justifiait aussi par l’ouverture du parcours de découverte illustré de la Cité médiévale récemment installé avec l’aide technique et financière de la Commune Gorges du Tarn Causses et du Conseil départemental de la Lozère. C’est une quinzaine de haltes que les visiteurs peuvent dorénavant admirer avec, chaque fois, deux ou trois dessins très originaux où chaque illustrateur de BD a placé son personnage préféré dans le paysage santrimiol. Depuis la gravière parking entre Tarn et source de Burle jusqu’à l’entrée de la salle capitulaire du monastère en haut du village, voilà une belle balade au cœur de ce village dont on ne se lasse pas. Une belle initiative, installée de façon temporaire jusqu’au début de l’automne et qui constitue une invitation à flâner en famille ou entre amis dans les ruelles et placettes de Sainte Enimie. Ce samedi 5 juin, c’est près de 800 personnes qui ont joué avec questions et illustrations de BD à suivre la Ballade patrimoine proposée habituellement par l’Office du Tourisme et ainsi enrichie de façon artistique. Une belle façon de lancer la saison sous un beau soleil. Un parcours et un jeu à faire partager sans modération.

Pour les plus curieux, les organisateurs avaient invité les Éditions du Larzac, proches voisins, à venir présenter leur collection de livres, albums et BD qui témoignent de leur engagement sans faille pour l’écologie et le vivre ensemble dans nos territoires. Muriel LACAN, auteur et dessinatrice de la collection « La Brebis galeuse » a passé sa journée à offrir des dédicaces personnalisées au nombreux visiteurs curieux de son talent et de sa verve bien connue.

Et maintenant, l’aventure d ’ENIMIE BD continue en 2021 ; prochain rendez-vous BD pour la 14ème édition du Festival BULLES DE BURLE, les 3 & 4 juillet prochains : près d’une trentaine d’auteurs et illustrateurs, des éditeurs spécialisés, des ateliers, des animations, des expositions … Le rendez-vous bien repéré du livre, de la BD, du jeu et du Manga se prépare activement. La petite équipe associative est au travail depuis des mois à cet effet et, comme en 2020, l’organisation tiendra compte des recommandations sanitaires et administratives pour permettre à chacune et chacun d’en profiter dans les meilleures conditions.