Janvier c’est plus de temps pour soi !!!!….

Oui, les jours sont encore courts et oui, il fait froid…On vit un peu au ralenti. …Un rayon de soleil, et hop une petite ballade revigorante de celles qui rougissent le nez et picotent les yeux…plein de petits détails l’embellissent: Des feuilles craquantes sous les pas, des dentelles de givre sur les toiles d’araignées, des petits plaques de glace ou des chandelles au bord du chemin. Les sons aussi sont reposants: assourdis, plus rares… Et puis la lumière du matin est tellement particulière…

JC PAULET

En janvier c’est le retour au calme dans notre petit village : scintillant pour les fêtes de fin d’année, animé par les familles qui s’y retrouvent, il retombe en janvier dans une douce hibernation. C’est calme et plein de charme. Seulement voilà! Le COVID sévit grave …Des familles entières sont comme nous confinées …. Positifs ou cas contacts, ensemble ou l’un après l’autre…Chaque cas est différent: certains l’attrapent «en courant», d’autres fiévreux restent couchés…Heureusement peu sont hospitalisés car les vaccinations nous protègent . Encore un grand MERCI +++++au personnel soignant : Véro Maunoury, Lola de la pharmacie, les infirmier(e)s :Claire, Stéphanie, Coralie, Vianney qui nous accompagnent avec tant de compétence et de gentillesse.

Sept jours sans sortie…C’est long !!…L’avantage, c’est qu’on reste chez soi sans avoir l’air d’un sauvage.On rattrape les lectures et les films en retard, c’est le moment parfait pour se chouchouter sans scrupule…On prend soin de soi et si on peut, on range et on trie par petites étapes. On a aussi le plaisir de regarder de la fenêtre ou de la terrasse le paysage cristallin de givre, de profiter de la cheminée…C’est le charme de janvier.

Merci aux commerçants ouverts, en particulier à Thierry et à Patrick qui nous livrent les courses.Je languis quand même d’avoir plaisir à ressortir gants, bonnet, écharpes, ces accessoires si douillets…J’ai hâte aussi de retrouver les ami(e)s au café matinal autour duquel on passe un beau moment à échanger les nouvelles et à «refaire le monde»!

Patience ! Couvrons-nous bien sous un plaid moelleux ou dans une grosse écharpe et laissons passer en douceur cette délicate fin du mois de janvier …

JC PAULET, La lavogne glacée de Drigas